La fin du TPP

Si certains l’avait vu venir, d’autres doivent très sérieusement serrer les fesses tout en haut de la pyramide des enculés :

Donald Trump, seulement 3 jours après son investiture, a rompu l’accord de partenariat transpacifique (TPP), mettant ainsi fin aux accords de libres-échanges entre les USA et les 11 autres pays membres ayant signé cet accord. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Rappelons ce qu’est le TPP et ce qu’il implique concrètement :

Le traité transpacifique, conclu jeudi 4 février 2016 entre l’Australie, Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les Etats-Unis et le Vietnam, a pour objectif de doper la croissance économique. Et ce, notamment en supprimant les barrières au commerce, services et investissements entre membres qui représentent près de 40% de l’économie mondiale. En voici quelques points clés.

Voici certains points clés de ce traité qui pour entrer en vigueur, doit encore être ratifié par les Parlements nationaux :

  • réduction progressive de milliers de barrières tarifaires et non tarifaires aux échanges entre membres, qu’il s’agisse de composants automobiles japonais destinés au marché américain, de médicaments australiens vendus au Pérou, de riz américain débarquant au Japon ou de fromage néo-zélandais sur le marché canadien.
  • les douze Etats membres doivent ouvrir davantage leurs appels d’offres nationaux aux entreprises étrangères sans avantager indûment leurs propres entreprises publiques.
  • les différends avec des investisseurs étrangers devront être réglés devant des commissions d’experts.
  • création de brevets d’une durée de cinq à huit ans pour certains médicaments d’avant-garde, soit une durée inférieure au seuil de douze ans en vigueur aux Etats-Unis mais supérieure aux cinq ans de rigueur en Australie.
  • détermination de normes communes pour le commerce électronique et les services financiers.
  • les signataires doivent respecter le droit du travail tel qu’établi par l’Organisation internationale du travail (OIT).
  • les signataires s’engagent à fournir des efforts importants en matière de protection de l’environnement.

L’accord de partenariat transpacifique (TPP) est la principale composante économique du mouvement stratégique diplomatique mené par le président américain Barack Obama en direction de la région Asie-Pacifique. D’après Canberra, le TPP débouchera sur l’abolition de 98% des tarifs douaniers entre les douze Etats membres.

Si ses promoteurs assurent qu’il permettra de multiplier les richesses, plusieurs ONG affirment que cet accord débouchera sur une déréglementation généralisée au bénéfice exclusif des multinationales. De nombreuses voix critiquent les effets pervers du texte sur les droits des travailleurs, l’environnement, la perte de souveraineté ou encore l’accès aux médicaments.

Source : La Tribune

En d’autres termes, cela signifie que Trump met fin principalement à des accords commerciaux entre les USA et les 11 états membres de cette union. Cela implique également un changement drastique de politique intérieure et extérieure du pays ainsi que le rapport au problème de la délocalisation des entreprises américaines à l’étranger, (principalement en Chine).

Cette annulation définitive signée par Trump met donc un coup de pied considérable dans la fourmilière du Nouvel Ordre Mondial. Un tel changement de politique entraînera nécessairement de lourdes conséquences (positives comme négatives) en matière d’économie au sein des Etats-Unis. Sachant que la prochaine étape est de surtaxer l’importation des produits étrangers afin de favoriser les entreprises locales.

Quoi qu’entraînera ce choix décisif à court et moyen terme, il est clair que Trump, bien qu’il ai déjà marqué l’histoire par son élection inattendue et sa personnalité « haute en couleur » (comme le dit si bien Vladimir Poutine), il aura enfoncé cette fois-ci le clou définitivement. Affirmant ainsi sa volonté de fer de rendre ses lettres de noblesse à son pays au travers d’une politique à la fois nationaliste et protectionniste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s